Interview des CHANTS DE NIHIL

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Blaise le Sam 25 Juil 2015 - 17:06

Salut à tous,



Bon, à la base je fais tout moi-même parce que tout le monde s'en fout, mais PostChrist est quand même un endroit participatif et un lieu d'échange, donc peut-être que certains ont envie de participer. Alors s'il y a des questions que vous aimerez adresser au groupe, c'est le moment !



Jerry est OK pour y répondre, voilà ce que j'ai déjà préparé :



------------------------------------------



*Bonjour-comment-ca-va-youpi-tralala-intro-qui-va-bien*



- Aux origines de LCDN (et même de Legion Mortifère) il y Mist et toi, celui-ci est en revanche est parti du groupe en 2011, reviendra-t-il un jours ou est-ce définitif ? Je pose la question car il est toute de même crédité sur ce nouvel album pour l'enregistrement. En quoi ce départ a-t-il affecté ta manière de fonctionner ? Au passage, pourquoi ne pas avoir garder le nom de Legion Mortifère ?



- Même si les deux albums sont bons, il y a vraiment un saut qualitatif entre La liberté... et Propagande..., cela se ressent encore très bien aujourd'hui, comment l'avez vous perçu / vécu de votre côté ?



- Sur Propagande Erogène vous aviez invité Loic Cellier de BELENOS et Black Messiah de SETH pour un résultat superbe, sur celui-ci en revanche vous n’avez pas renouvelé l’expérience. Il y a une raison particulière ?



- Le titre "La où nous étions les rois" fait directement référence à celui de La Liberté guidant le fer "La où nous sommes les rois", vous avez vraiment perdu en souveraineté ? C’est juste pour marquer qu’une page se tourne ou est-ce plus profond que ça ?



- Malgré une certaine variété, les textes de LCDN sont très axés érotisme et dépravation, sans verser dans le vulgaire non plus, c'est pour faire intello mais pas trop ? Quelles types d'émotions souhaitez-vous susciter chez l'auditeur ?



- Si je ne dis pas de conneries, c'est toi Jerry qui est responsable des artworks du groupe, fait main de A à Z, c'est bien ça ? Le côté crayonné dégage une certaine fraicheur et en même temps une certaine naïveté, volontaire je présume, ce n'est pas forcément péjoratif quand je dis ça. A l'heure où il suffit de prendre une photo avec son smartphone et jouer sur les contrastes pour faire un truc potable, pourquoi cette démarche ?



- Par contre, parlant de pochette je n'ai jamais complètement compris celle de Propagande Erogène. Elle fourmille de détails mais les effets sont très moches quand même (je veux dire, objectivement). Quel était le but ?



- Depuis le début (2008) vous êtes avec Dernier Bastion, c'est rare une telle constance avec un label, DB c'est pile ce que vous cherchez, c’est la famille ?



- Par curiosité on ne vous a jamais fait de propositions ailleurs, que ce soit pour un album, une rééditions, un split ou autre ? On note que le format LP n'existe pas chez vous, ça ne vous intéresse pas ?



- Vous accordez une place particulière aux paroles. Cela reste assez secondaire chez la plupart des groupes de BM (il y a des contre-exemples bien sûr, c'est une généralité) mais chez vous c'est loin d'être le cas. Il y a même des passages uniquement chantés sur certains morceaux. Pourquoi une telle démarche ?



- Sans être boulimique, vous effectuez des concerts un peu partout, c'est un exercice qui vous plait ? Personnellement j'ai toujours trouvé cette expérience très limitée vous concernant, on perd beaucoup en subtilités, soit l'essentiel puisque votre musique n'est pas si "directe" que cela. C'est valable pour beaucoup d'autres groupes d'ailleurs. Vous le ressentez comment ?



- En tant que bretons vous assumez votre attachement à votre terre natale, le nom de l'album ne laisse pas trop d'ambiguité d'ailleurs. Pourtant sauf erreur de ma part vous n'avez jamais chanté Breton, pourquoi cela ? Aucune envie de faire comme BELENOS ou plus récemment AEZH MORVARC'H ?



- Plus largement, quel est votre regard vis-à-vis des références identitaires (régionalistes, nationaliste, européennes), loin d'êtres marginales dans la musique BM ? Où vous positionnez-vous par rapport à ça ?



- A la sortie de "Armor" vous avez immédiatement mis l'album à disposition en téléchargement, ainsi que des liens pour l'écouter intégralement sur youtube. Chose rare, mais qui s'observe pourtant de plus en plus, preuve que les habitudes changent. Quel est votre avis là-dessus ? Vous le ressentez sur les ventes d'album ?



- Plus généralement, la place croissante d'internet, des réseaux sociaux ou du dématérialisé dans la musique, la sur-abondance de groupe associée, vous en pensez quoi ?



- Quel est votre passé musical au sein du groupe ? La découverte du Black Metal s'est faite de quelle manière chez vous ? Avez-vous un profil plutôt orienté "Metal" ou puisez-vous vos influences dans des styles de musiques plus éloignés ?



- D'ailleurs la scène française, ses acteurs, qu'en pensez-vous ? Il y a-t-il une identité black française de votre point de vue, et si oui laquelle ? Comme vous avez un regard "backstage" je suppose que vous voyez ça de manière différente de l'auditeur lambda.



- Vous avez le temps de suivre l'actualité niveau Black Metal ? C'est quoi vos dernières baffes dans le genre ?



------------------------------------------------------------------------



Mettez pas dix plombes à répondre non plus, si un truc vous démange dites-le, j'aimerais envoyer le tout la semaine pro si possible.



Je précise que c'est ouvert A TOUS, que vous êtes sur PC depuis 10 ans ou 10 jours.



Voilà voilà, à vous !
Blaise
Blaise
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4316
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par AmorpH le Sam 25 Juil 2015 - 18:33

Excellente démarche de demander aux membres de PC de participer. Je n'ai pas le temps de réfléchir à ça maintenant car je dois bouger mais je vais y penser demain.
avatar
AmorpH
Centurion
Centurion

Messages : 497
Date d'inscription : 19/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Vilosophe le Dim 26 Juil 2015 - 10:39

J'ai été quelque fois en contact avec Jerry sur Facebook via messagerie privée ou sur la page de LCDN, pour ce qui est du format LP, c'est il me semble quelque chose qui intéresse le groupe et que c'était à voir avec Dernier Bastion (bon après tu poseras la question toi-même).
Vilosophe
Vilosophe
Administrateur

Messages : 4016
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 36
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Blaise le Lun 27 Juil 2015 - 13:16

Ok, on verra ça. Vu ton degré de fanboyitude tu n'as pas de question particulière à lui poser Vilo ?
Blaise
Blaise
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4316
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Vilosophe le Lun 27 Juil 2015 - 15:58

@Blaise a écrit:Ok, on verra ça. Vu ton degré de fanboyitude tu n'as pas de question particulière à lui poser Vilo ?


Non aucune, je pense qu'il n'y a rien à ajouter à tes questions.
Vilosophe
Vilosophe
Administrateur

Messages : 4016
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 36
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Blaise le Mer 29 Juil 2015 - 23:16

Pas de problème.



Bon. Petit rappel. Je vais pas attendre deux mois des éventuelles questions.



Je le précise aussi mais si jamais d'autres groupes vous intéressent en interview, si vous avez des questions en tête pour eux, c'est aussi l'endroit (le Forum populi) pour le faire savoir. C'est la différence entre un webzine et un fanzine on va dire, dans le premier cas vous avez la possibilité d'interférer.

Faut vraiment pas hésiter, on mord pas. Enfin pas trop.
Blaise
Blaise
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4316
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Baalberith le Mer 5 Aoû 2015 - 11:05

Excellente démarche de demander aux membres de PC de participer. Je n'ai pas le temps de réfléchir à ça maintenant car je dois bouger mais je vais y penser demain.

J'avais lancé l'initiative des interviews collectives intra-PC, mais on peut aussi le faire extra (cf. NM, hein Blaise ;
)
).
avatar
Baalberith
Princeps Romanorum
Princeps Romanorum

Messages : 6024
Date d'inscription : 30/03/2004

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par HellMoon le Jeu 13 Aoû 2015 - 18:14

C'est encore le temps pour les question ou pas ?

Si oui, étant batteur, je me demande souvent pourquoi leurs parties de batterie sont si complexes et brisent autant les codes du genres( la fin de Rouge comme tes lèvres étant le meilleur exemple qui me vient a l'esprit).
HellMoon
HellMoon
Centurion primipile
Centurion primipile

Messages : 793
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Blaise le Ven 14 Aoû 2015 - 13:00

J'ai envoyé mais il ne m'a pas répondu encore, donc je lui poserais cette question, pas de problème.
Blaise
Blaise
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4316
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Kataklysm le Ven 14 Aoû 2015 - 15:31

je me demande souvent pourquoi leurs parties de batterie sont si complexes et brisent autant les codes du genres( la fin de Rouge comme tes lèvres étant le meilleur exemple qui me vient a l'esprit)

C'est une boîte-à-rythme sur Les six leçons...



Pour le reste, personnellement je ne trouve pas ça particulièrement "complexe", ni que ça "brise les codes du genre"... D'ailleurs c'est quoi les "codes du genre" ? Du gros blast-beat infini et linéaire ? Un peu réducteur.
avatar
Kataklysm
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 1497
Date d'inscription : 08/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par HellMoon le Ven 14 Aoû 2015 - 18:35

@Kataklysm a écrit:
je me demande souvent pourquoi leurs parties de batterie sont si complexes et brisent autant les codes du genres( la fin de Rouge comme tes lèvres étant le meilleur exemple qui me vient a l'esprit)

C'est une boîte-à-rythme sur Les six leçons...



Pour le reste, personnellement je ne trouve pas ça particulièrement "complexe", ni que ça "brise les codes du genre"... D'ailleurs c'est quoi les "codes du genre" ? Du gros blast-beat infini et linéaire ? Un peu réducteur.


Exact j'avais zappé ce détail, disons que les parties de batteries sont aussi recherché que les grattes et les paroles, ce qui les rends assez complexe et on sens certaines influence différente du BM et même du Metal sur certains passages.

Vers les 5min dans "Comme une sale envie" par exemple.


Je n'aie pas dis ça, je veux juste dire qu'ils ont une identité bien propre.
HellMoon
HellMoon
Centurion primipile
Centurion primipile

Messages : 793
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Blaise le Lun 17 Aoû 2015 - 13:20

Bon, je lui pose quoi comme question du coup ? Pourquoi leurs parties de batteries ont plus de trois notes ? :angel:
Blaise
Blaise
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4316
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Kataklysm le Lun 17 Aoû 2015 - 14:15

ahah.

Mais pourquoi donc vos lignes de batteries sont plus évoluées que ça :




C'est très curieux pour du Black Metal...
avatar
Kataklysm
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 1497
Date d'inscription : 08/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par HellMoon le Lun 17 Aoû 2015 - 17:39

@Kataklysm a écrit:ahah.

Mais pourquoi donc vos lignes de batteries sont plus évoluées que ça :




C'est très curieux pour du Black Metal...


Lel, Je veux juste comprendre ce qui les inspirent à faire des parties de batterie qui sort du lot, est-ce pour montrer que le groupe veut se démarquer ou est-ce juste par plaisir ?
HellMoon
HellMoon
Centurion primipile
Centurion primipile

Messages : 793
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Interview des CHANTS DE NIHIL Empty Re: Interview des CHANTS DE NIHIL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum