POSTCHRIST
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Précommander le jeu Mario Kart Live Home Circuit
Voir le deal
99 €

DEATHSPELL OMEGA

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par Wrath le Ven 30 Mai 2008 - 21:25

Inquisitors... c'est un album de Darkthrone.
avatar
Wrath
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 3520
Date d'inscription : 06/04/2004

Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par HaßWeG le Sam 31 Mai 2008 - 0:33

Ablaze a écrit: Deathspell Omega... le Si Momentum machin...En fait, je ne l'ai écouté que deux fois.


Comme le soulignent les précédents posts, il faut plusieurs écoutes.

Je dirais même qu'il faut se plonger dedans uniformément sans aucun "artifice extérieur" pour être réaliste sur ce genre d'album.

Sinon, j'ai eu le même ressenti que toi suite à mes premières impressions.


Sargeist a écrit: Je n'ai écouté que "Kenôse" et je n'ai pas compris ce concept de morceaux très longs, très structurés et travaillés. On dirait presque parfois du Death Technique, ou pas loin. Sans oublier qu'on dirait vraiment des bouts de chansons collées l'un sur l'autre, sans beaucoup de rapport entre. Les passages plus atmosphériques arrivent comme un cheveu sur la soupe. Hé oui, c'est un art de faire de longues chansons cohérentes... c'est quand même bien trop soigné tout ca, il manque franchement de la rage. Même Aspaa de Clandestine Blaze, que j'adore, je le trouve trop appliqué le dessus. Un livret original toutefois, bien soigné.


Il est vrai que Kenôse est très propre pour du Black mais il ne faut pas forcément renier tout ce qui n'est pas crade si l'art est là!
HaßWeG
HaßWeG
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 3451
Date d'inscription : 08/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par Wrath le Sam 31 Mai 2008 - 0:53

J'ai mis plus d'un an à vraiment apprécier SMRC. En fait j'ai mis plus d'un an à simplement dépasser Sola Fide I.
avatar
Wrath
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 3520
Date d'inscription : 06/04/2004

Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par  le Sam 31 Mai 2008 - 22:44

@HaßWeG a écrit:
Ablaze a écrit: Deathspell Omega... le Si Momentum machin...En fait, je ne l'ai écouté que deux fois.


Comme le soulignent les précédents posts, il faut plusieurs écoutes.

Je dirais même qu'il faut se plonger dedans uniformément sans aucun "artifice extérieur" pour être réaliste sur ce genre d'album.

Sinon, j'ai eu le même ressenti que toi suite à mes premières impressions.


Sargeist a écrit: Je n'ai écouté que "Kenôse" et je n'ai pas compris ce concept de morceaux très longs, très structurés et travaillés. On dirait presque parfois du Death Technique, ou pas loin. Sans oublier qu'on dirait vraiment des bouts de chansons collées l'un sur l'autre, sans beaucoup de rapport entre. Les passages plus atmosphériques arrivent comme un cheveu sur la soupe. Hé oui, c'est un art de faire de longues chansons cohérentes... c'est quand même bien trop soigné tout ca, il manque franchement de la rage. Même Aspaa de Clandestine Blaze, que j'adore, je le trouve trop appliqué le dessus. Un livret original toutefois, bien soigné.


Il est vrai que Kenôse est très propre pour du Black mais il ne faut pas forcément renier tout ce qui n'est pas crade si l'art est là!




Mais j'écoute du "propre", ma Playlist en atteste. Ce n'est pas le problème. Ces trois longs titres, sur "Kenôse", je les trouve tout simplement incohérentes, une sorte de collage hâtif. Pourtant je suis assez amateur de choses dites "Progressives" dans le sens large du terme, mais là, je n'arrive pas à garder le fil, et l'attention. Et il y a bien trop de coupures, qui cassent trop vite le truc qu'ils essayent d'installer. Là encore, je réessayerais sûrement, mais là ce sera l'avis définitif.



En fait je ne comprends pas ce concept de vouloir en mettre plein la vue techniquement, et en même temps, vouloir installer une ambiance. Dans mon esprit, soit on pond un opus technique et aguicheur musicalement, soit on fait un album avec des parties plus simples, qui appelle à l'ambiance. Ces gros breaks atmosphérique arrivent n'importe comment, et cassent tout.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par  le Ven 11 Sep 2009 - 22:33

N'ayant pas vu que Sakrifiss en avait déjà fait la chronique (le split plus précisément), j'avais donné mon avis sur le dernier opus de Deathspell Omega, Veritas Diaboli Manet In Aeternum Chaining the Katechon.

Fort d'un commentaire positif sur cette chronique, je la livre ici au cas où ça pourrait intéresser quelque lecteur et en espérant que cela décrive bien ce que fait ce groupe. (Bien sûr, les critiques, remarques et autres sont les bienvenues.)



_____





DEATHSPELL OMEGA - VERITAS DIABOLI MANET IN AETERNUM - CHAINING THE KATECHON





http://www.spirit-of-metal.com/les%20goupes/S/SVEST/Veritas%20Diaboli%20Manet%20in%20Aeternum%20Le%20Diable%20est%20ma%20Raison/Veritas%20Diaboli%20Manet%20in%20Aeternum%20Le%20Diable%20est%20ma%20Raison.jpg" alt="" />





Avec ce MCD d'environ 22 minutes, les français de DEATHSPELL OMEGA ont ressorti un titre précédemment publié sur le split avec S.V.E.S.T., au doux nom de Veritas Diaboli Manet in Aeternum. Un carton assez brut étale son gris marbré et froid sur les 6 pans de ce digipack. Détail, mais la matière, plus grossière, contraste avec celle des précédents opus Kénose et Fas - Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum, tous deux de grande qualité, papier glacé. (Il faut dire que Noevdia nous a habitué à de la qualité.) Malgré tout, couleur, texture, mais aussi illustrations de cet opus forment un ensemble cohérent, très sobre, et témoignent d'un soin certain dans la réalisation, bien que cela ne soit qu'une réédition sur MCD.

Il faut dire que cela en vaut la peine...





Au contraire de nombreux morceaux précédents, “Chaining the Katechon” débute férocement avec du Black Metal, sans introduction. Cette entrée tonitruante reflète le contenu de cette longue et unique piste et indique l'absence de parties ambient. L'assault dissonant, signature du groupe, est ponctué de riffs dramatiques et mélodieux. Une partie plus lente – peut-être dépressive, sûrement mélancolique – poursuit les hostilités, témoin du soin particulier apporté aux atmosphères. Ceci est un peu inhabituel de la part de DEATHSPELL OMEGA et va contraster avec ce qui suit...

Des parties dissonantes et plus abstraites font leur retour, mais avec des tempos plus lents, plus malsains, un tantinet dépressifs. La basse est mise à l'honneur : facilement discernable, elle renchérit cette atmosphère lourdement sombre.

Des sentiments comme l'angoisse se font sentir avec acuité, passages vers d'autres paysages sonores, tempétueux, oscillant entre ascensions précipitées et descentes abyssales, chantées par des vocaux incantatoires.

Des éléments rythmiques étrangers au Black Metal stricto sensu confirment la direction avant-gardiste prise par le groupe. Quant à la dissonance, DEATHSPELL OMEGA est passé maître dans l'art de son utilisation, tant et si bien que cela défie toute comparaison. Bien que complètement surpris et même déstabilisé par ces compositions aussi subtiles que subversives, l'impression d'une musique aléatoire, improvisée ou peu élaborée n'atteint jamais l'auditeur. L'audace de ces expérimentations ne retranche pas un soupçon de cohérence à l'ensemble. Tout se tient, malgré la complexité de la structure, l'enchaînement quelque peu labyrinthique des riffs...

Ensuite, apprécier ou pas, c'est une autre question, qui a trait aux goûts, à l'esthétique recherchée. Et, c'est surtout en cela que les oeuvres du groupe divisent.





Ne vous méprenez pas : vous n'y entrerez pas par quelques écoutes superficielles. Une musique telle que celle-ci reste difficile à saisir, tant dans son rythme et sa musicalité que dans les sentiments et les idées qu'elle suscite.

A la manière de certains albums de MAYHEM, il est presque impossible de vraiment l'apprécier, d'en retirer un sentiment positif. On la sent insaisissable, aussi étrangère qu'irrémédiablement hostile à toute oreille humaine...

Comme toujours, DEATHSPELL OMEGA génère des réactions tranchées. Rien de surprenant tant le groupe prend plaisir à précipiter ses auditeurs dans un abîme si inextricablement hermétique. Certains vont lui dresser des éloges en forme de psaumes, d'autres vont confesser leur dégoût et leur désintérêt, et d'autres, encore, vont continuer d'écouter, d'explorer, sans trop savoir pourquoi, sans même pouvoir l'aimer ou le haïr, tant son étrangeté fascine. Le groupe reste donc fidèle à sa réputation et à l'orientation prise. Il continue d'innover, mais sans faire aucun compromis quant à la brutalité et à l'intensité. C'est ce qui en fait un groupe indiscutablement Black Metal.

Ce qu'il y a de spécial avec ce morceau est une pointe plus mélancolique, plus centrée sur l'atmosphère, construite sans parties ambient pour vous laisser souffler. De plus, “Chaining the Katechon” exprime et explore efficacement tout un panel de sentiments négatifs. Cette édition spécifique - contrairement au vynil du même nom qui est un split avec S.V.E.S.T. - mérite notre intérêt, tant elle est un concentré de DEATHSPELL OMEGA. Cependant, un effort certain est à consentir pour supporter sa rage, intégrer son rythme, apprivoiser sa dissonance et saisir sa progression.

Bonne chance.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par Sakrifiss le Mar 8 Mar 2011 - 2:10

Paracletus, le petit dernier, revient a quelque chose de plus instantane. Des compos moins tarafiscotees qui permettent un plaisir plus immediat. C'est un compromis interessant entre les deux dernieres periodes.

[url]http://www.postchrist.com/chronicle/1980/DEATHSPELL+OMEGA-Paracletus.html[/url]
Sakrifiss
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 5535
Date d'inscription : 01/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par  le Mar 8 Mar 2011 - 9:37

Ouaip. Je l'ai moins écouté. Cela se calmait un peu et est devenu progressivement plus accessible, CD après CD, après Kénôse.

Ce qui me surprend c'est que cet album sonne plus contemporain, et bien plus mélancolique. Mais je vais réécouter.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par Vilosophe le Dim 23 Juin 2019 - 23:04

Première interview de DEATHSPELL OMEGA en quinze ans chez Bardo Methodology:

http://www.bardomethodology.com/articles/2019/06/23/deathspell-omega-interview/
Vilosophe
Vilosophe
Administrateur

Messages : 4405
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 37
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

DEATHSPELL OMEGA - Page 7 Empty Re: DEATHSPELL OMEGA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum