POSTCHRIST
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 0:37

Le film est disponible à la vente en dvd depuis quelques jours.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 1:53

Je ne contribuerai pas à l'enthousiasme ambiant. Pour ma part, je considère avoir vu une merde pure et simple, et j'ai du me battre pour le voir jusqu'à la fin. Dieu sait que j'aime les films contemplatifs (je suis un très grand fan de cinéma asiatique par exemple) mais là ce film est juste creux et sans intérêt. Du Bergman en beaucoup plus rébarbatif.



Après Bronson qui était déjà un vrai navet, ce réalisateur prouve décidément que la géniale trilogie Pusher n'était qu'un pur accident de parcours. Va vraiment falloir qu'il se remette en question sérieusement, et qu'il arrête d'essayer de péter plus haut que son cul...
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par DreamSquare le Sam 31 Juil 2010 - 4:41

J'ai pas compris le rapport avec Bergman...
avatar
DreamSquare
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par Septon le Sam 31 Juil 2010 - 4:53

Il est Black Metal ce film.
Septon
Septon
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 5:04

@Hoover a écrit:Pour ma part, je considère avoir vu une merde pure et simple


Je vais me contenter de brûler quelques poupées à ton effigie.


@Hoover a écrit:Du Bergman en beaucoup plus rébarbatif.


Pareil que DS, ce film n'a absolument rien de Bergmanien.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 9:40

Vous avez vu "Le septième sceau"?



Si la réponse est oui, difficile de ne pas y penser.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 9:45

Je l'ai vu presque une dizaine de fois (l'un de mes films préférés, d'ailleurs j'ai littéralement sauté de joie quand j'ai vu que Criterion venait de sortir une restauration BluRay). Et ça n'a absolument rien à voir. Mais rien du tout.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 10:22

Beaucoup de points communs au contraire. Le rythme, le peu de dialogues, le côté mystique et complètement ouvert en terme d'interprétation, bref tout ce qui fait l'atmosphère générale du film.



Après je n'ai pas dit que l'histoire était la même parce que les deux ont un lien avec les croisades...



En tous cas, à tous ceux qui auraient l'idée saugrenue de mettre 20€ dans le DVD comme j'ai pu le faire, je vous conseille vivement de le télécharger pour limiter les dégâts.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 10:40

@Hoover a écrit:Beaucoup de points communs au contraire. Le rythme, le peu de dialogues, le côté mystique et complètement ouvert en terme d'interprétation, bref tout ce qui fait l'atmosphère générale du film.


La construction est aux antipodes... Enfin, DS t'en parlera mieux que moi. C'est lui le technicien. Quant à l'interprétation c'est assez fermé chez Bergman. La symbolique est intentionellement posée et visible, le thème est évident. Bergman ne fait pas de mystère et la grille de lecture est assez réduite de ce côté là. La seule ouverture réside dans la réflexion que l'on mène soi-même sur la mort.

Pour le peu de dialogue je te l'accord. Mais chez Bergman les dialogues ne sont jamais anectotiques.

Bref, pour l'atmosphère, mis à part le calme ambiant (brisé ponctuellement dans Valhalla Rising)... Le film de Refn est baucoup plus diffus. Ca m'a beaucoup plus fait penser à Tarkovski qu'à Bergman.


En tous cas, à tous ceux qui auraient l'idée saugrenue de mettre 20€ dans le DVD comme j'ai pu le faire, je vous conseille vivement de le télécharger pour limiter les dégâts.


N'importe-quoi. C'est un grand film, courrez l'acheter. À part le sang en CGI et la pochette dégueulasse du DVD (je ne sais pas ce qu'ils ont foutu chez Wild Side...) il n'y a rien à redire.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 10:58

Ümkharss a écrit:La construction est aux antipodes... Enfin, DS t'en parlera mieux que moi. C'est lui le technicien. Quant à l'interprétation c'est assez fermé chez Bergman. La symbolique est intentionellement posée et visible, le thème est évident. Bergman ne fait pas de mystère et la grille de lecture est assez réduite de ce côté là. La seule ouverture réside dans la réflexion que l'on mène soi-même sur la mort.

Pour le peu de dialogue je te l'accord. Mais chez Bergman les dialogues ne sont jamais anectotiques.

Bref, pour l'atmosphère, mis à part le calme ambiant (brisé ponctuellement dans Valhalla Rising)... Le film de Refn est baucoup plus diffus. Ca m'a beaucoup plus fait penser à Tarkovski qu'à Bergman.

Que ce soit plus fermé dans "Le septième sceau", je le concède. Par contre je ne comprends pas ton "mais chez Bergman les dialogues ne sont jamais anecdotiques"? Je n'ai pas eu l'impression que les dialogues étaient anecdotiques dans le Refn (encore un point commun, l'utilisation des dialogues).



Au passage je note que Bergman est souvent cité par ceux qui parlent de ce film. Ca ne prouve rien, mais je ne suis visiblement pas le seul à avoir ce ressenti.


Ümkharss a écrit:N'importe-quoi. C'est un grand film, courrez l'acheter. À part le sang en CGI et la pochette dégueulasse du DVD (je ne sais pas ce qu'ils ont foutu chez Wild Side...) il n'y a rien à redire.

Je vous aurais prévenus. Le mien va passer à la poubelle en tous cas.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 11:08

@Hoover a écrit:Par contre je ne comprends pas ton "mais chez Bergman les dialogues ne sont jamais anecdotiques"?.


Je voulais dire que dans Le Septième Sceau le dialogue constitue une part fondamentale de la construction du film. Ce qui n'est pas du tout le cas dans Valhalla Rising où on joue beaucoup plus sur le ressenti de l'image et du son. Les dialogues ne sont là que pour entendre geindre les suiveurs de One Eye mais ils ne font pas l'épaisseur du film.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 11:21

Ümkharss a écrit:Je voulais dire que dans Le Septième Sceau le dialogue constitue une part fondamentale de la construction du film. Ce qui n'est pas du tout le cas dans Valhalla Rising où on joue beaucoup plus sur le ressenti de l'image et du son. Les dialogues ne sont là que pour entendre geindre les suiveurs de One Eye mais ils ne font pas l'épaisseur du film.

Je ne suis pas en phase avec ça. Il me semble au contraire que les propos du gamin jouent une part fondamentale.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 12:03

C'est un grand film, ceux qui passent à côté n'ont rien compris.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par Deugmartre le Sam 31 Juil 2010 - 13:38

J'ai pris à droite et j'ai continué tout droit ;
je n'ai pas réussi à trouver uhuhu



Je n'ai rien compris au film. Il n'y a pas d'intrigue, pas d'histoire, pas de dialogue...
Deugmartre
Deugmartre
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par HaßWeG le Sam 31 Juil 2010 - 14:39

@Deugmartre a écrit:J'ai pris à droite et j'ai continué tout droit ;
je n'ai pas réussi à trouver uhuhu



Je n'ai rien compris au film. Il n'y a pas d'intrigue, pas d'histoire, pas de dialogue...


Vu il y a peu et de ce qu'il s'en est dit, je m'attendais à un chef d'oeuvre.

Insipide est un grand mot et je ne pense pas qu'il soit approprié mais que ce film soit plat et creux mis à part quelques scènes, cela ne fait aucun doute.
HaßWeG
HaßWeG
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Sam 31 Juil 2010 - 16:57

~Zoltar~ a écrit:C'est un grand film, ceux qui passent à côté n'ont rien compris.

Ton avis catégorique, donc certainement très argumenté, mériterait quelques éclaircissements pour ceux qui sont passés à côté du film.



En quoi est-il grand, et qu'as-tu compris à ce film?



Merci d'avance.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par W.Whateley le Sam 31 Juil 2010 - 17:21

Je l'ai vu sur grand écran, avec Ümkharss qui était très enthousiaste. Personnellement, je l'ai trouvé très bien, mais je ne le considère pas vraiment comme le pur chef-d'oeuvre que certains dépeignent ici. J'ai eu par moments (mais juste par moments) cette même étrange impression de "creux" qu'HaßWeG. Maintenant, je dois avouer n'être pas sûr d'avoir compris pleinement ce qu'a cherché à exprimer Refn à travers ce film. J'y ai vu une fable presque christianisante sur la rédemption, avec le guerrier au passé tragique et violent qui finit par être le seul à avoir peut-être saisi une once de la 'nouvelle spiritualité' de ses compagnons d'infortune et finit par se sacrifier pour l'enfant, qui représente, en quelque sorte, l'avenir de l'Homme.

En tout cas, c'est ce que j'y ai vu. A l'attention de ceux qui n'en disent que du bien, je serais intéressé de lire votre analyse.
W.Whateley
W.Whateley
Centurion
Centurion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par DreamSquare le Sam 31 Juil 2010 - 20:34

Non mais il faut un peu démystifier le film en fait, vous pouvez lire son interview dans la revue de Positif. Refn confesse ne rien connaître à l'histoire des Vikings et avoir juste eu une fascination pour l'épisode de la découverte de l'Amérique et le conflit avec les indiens (puisque le film termine là dessus). En fait il nous faut un bon gros bordel mystique entre la christianisation des Vikings, le paganisme à l'agonie, la découverte de l'Amérique le tout dans une succession de tableaux plus ou moins évocateurs mais dont le seul but est de dépeindre une atmosphère totalement hors du temps, du moins du temps que l'on connaît nous, modernes. Du coup c'est un peu le regard naïf d'un rejeton en haine face à son époque, sur ce point, Refn est plutôt "black metal" dans son radicalisme, Bronson c'est un peu pareil : le chaos face à l'ordre avec une fascination pour le chaos.

Au final si on doit résumer Valhalla Rising c'est simple, One-Eye s'en fiche des chrétiens, il s'en fiche du gosse, il s'en fiche des indiens, il vit, et il sait que le monde tel qu'il l'a toujours connu est condamné, c'est un peu les derniers instants du guerrier qui voit défiler devant lui les causes de sa déchéance : Christianisme, puissance de l'ennemi, et s'il protége l'enfant à la fin, ce n'est pas tant pour le protéger que pour mourir héroïquement, d'assumer sa position de figure tutélaire et finalement regarder la mort en face. Son mutisme, pour finir, marque peut-être son profond mépris pour ce qui n'est pas comme lui, pour ceux qui tentent de changer sa nature, de formater son esprit... Allez savoir, Refn c'est un peu comme One-Eye, on ne sait pas vraiment ce qu'il pense.
avatar
DreamSquare
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par W.Whateley le Sam 31 Juil 2010 - 21:04

@DreamSquare a écrit: [...] si on doit résumer Valhalla Rising c'est simple, One-Eye s'en fiche des chrétiens, il s'en fiche du gosse, il s'en fiche des indiens, il vit, et il sait que le monde tel qu'il l'a toujours connu est condamné, c'est un peu les derniers instants du guerrier qui voit défiler devant lui les causes de sa déchéance : Christianisme, puissance de l'ennemi, et s'il protége l'enfant à la fin, ce n'est pas tant pour le protéger que pour mourir héroïquement, d'assumer sa position de figure tutélaire et finalement regarder la mort en face. Son mutisme, pour finir, marque peut-être son profond mépris pour ce qui n'est pas comme lui, pour ceux qui tentent de changer sa nature, de formater son esprit...


Ah oui, je ne l'avais pas vu comme ça. C'est déjà plus intéressant. J'espère que l'on aura droit à d'autres angles de vue sur ce film, parce que les sempiternels "c'est un chef-d'oeuvre" et autres "c'est un navet sans nom" sans plus d'arguments, ce n'est pas folichon non plus.


[...] c'est un peu le regard naïf d'un rejeton en haine face à son époque, sur ce point, Refn est plutôt "black metal" dans son radicalisme.


Effectivement. Je pensais que le film tentait de s'aventurer plus loin, ce qui explique probablement la sensation occasionnelle de "creux".
W.Whateley
W.Whateley
Centurion
Centurion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Dim 1 Aoû 2010 - 17:16

Je vais me sentir obligé de rejoindre en partie Hoover. Autant la première moitié du film m'a plutot emballé, autant à partir du milieu je dirai, l'exercice stylistique commence à atteindre ses limites et à devenir pesant. J'ai bien capté comme tout le monde la portée introspective du métrage, la puissance de la nature, le déclin et la folie du monde et tout ce qui s'ensuit, mais passé un certains temps, j'arrive pu à accrocher, et surtout un peu excédé d'avoir un film qui bascule dans l'exact inverse de ce que pourrait etre un pur film d'action un peu nigaud comme Pathfinder (pour reprendre les éléments commun du choc viking/indien).

Là dessus je ne peux m'empecher de faire une comparaison avec celui ci. Valhalla Rising, c'est l'anti-Pathfinder par excellence, mais qui comme lui verse dans l'excès de sa propre catégorie, qui cherche à mon avis à multiplier les sous-entendus, les interprétations là où il n'y aurait pas lieu d'en rajouter. C'est vraiment un excercice qui, poussé dans ses derniers retranchements (ex des paysages surexagérés, à mon avis trafiqués numériquement pour certains) ont le don de se couvrir d'une parrure bcp moins intellectualisante que ce qu'elle veut bien montrer. Ca m'agace. Passé 30-45 mins, il n'y a pratiquement plus que du vide. Il y a des tonnes de films comme ça qui oscillent entre le lard et le cochon, à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Qqun ayant une bien meilleure culture cinématographique que la mienne ira surement me dire qu'un réalisateur a pu prouver le contraire, mais pour moi un film ne peut pas se faire l'économie de dialogue et de scénario et se suffire dans sa seule contemplation.



Valhalla Rising reste un beau tableau, avec des idées à exploiter, mais un tableau assez creux. J'attend toujours un film du genre qui saura doser judiceusement les genres.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Dim 1 Aoû 2010 - 17:28

@Septon a écrit:Il est Black Metal ce film.

C'est exactement ce que je me suis dit, bizarrement.



Ne pas relier automatiquement ceci par contre avec mon précédent post.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Dim 1 Aoû 2010 - 17:38

Je rejoints facilement le point de vue de DS. Le côté eschatologique, cheminement etc est probablement l'interprétation la plus logique. Mais tout ça je m'en fiche. Le propos suggéré du film est pour moi absolument secondaire. L'intérêt (et la réussite) du film est pour moi de l'ordre du pur ressenti. Les thèmes de réflexion qu'il appelle ne m'intéressent absolument pas parce que le film n'est pas assez profond là-dessus. Ce n'est pas le genre de chose que Refn peut porter.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par Septon le Dim 1 Aoû 2010 - 18:31

Moi j'ai vu ce film au Festival du Film Fantastique de Neuchâtel et je l'ai noté BON (et non TRÈS BON). Y a des putains d'ambiances, de magnifiques images, mais après voilà filmer des montagnes pendant 2 heures ça fait pas un chef-d'œuvre (je dis ça sans dénigrer, j'ai vraiment aimé le film).
Septon
Septon
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par  le Dim 1 Aoû 2010 - 19:55

Ark a écrit:film d'action un peu nigaud comme Pathfinder (pour reprendre les éléments commun du choc viking/indien).


Anecdote : Faut que je le retrouve, si je m'ennuie je ferait 2 screenshots, mais j'ai repéré deux plans complètements identiques entre les deux films, c'est à dire apparemment filmés au même endroit, sous le même angle.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par DreamSquare le Dim 1 Aoû 2010 - 20:02

un peu excédé d'avoir un film qui bascule dans l'exact inverse de ce que pourrait etre un pur film d'action un peu nigaud comme Pathfinder (pour reprendre les éléments commun du choc viking/indien).


Pas bête cette remarque, c'est sans doute le principal point de reproche du film, sa trop grande répétitivité. En fait ça aurait fait un bon 45 minutes, mais bon, ça se distribue mal un 45 minutes.
avatar
DreamSquare
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux - Page 2 Empty Re: Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum