POSTCHRIST
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Ven 9 Sep 2005 - 11:22

et puis c'est en anglais, alors qu'il pourrait se casser un peu le cul à faire des traductions en français.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Ven 9 Sep 2005 - 12:09

et c'est les mêmes chroniques qu'il fait pour metallian, du copier-coller
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Mer 19 Oct 2005 - 11:24

Erebus Magazine était un des meilleurs webzines, au niveau du fond, que j'ai eu l'occasion de lire sur le net ces dernières années... qu'esthétiquement, celui-ci n'ait pas été très "recherché" n'enlève rien à sa valeur...



malheureusement, l'auteur principal (car il fut un temps où ils étaient deux) a décidé de mettre un terme à l'aventure pour des raisons encore exposées sur le site et que je trouve respectables...



de toutes manières les écrits publiés sur ce site sont encore disponibles en format .pdf il me semble...
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Ven 21 Oct 2005 - 12:59

Umesh se comporte de manière pour le moins schizophrène avec son site. Ce n'est pas la première fois qu'il le fait disparaître pour le remettre en ligne quelques mois plus tard. Maintenant c'est vrai que son intérêt pour les chroniques metal a sensiblement décliné, donc il est bien possible que ce soit pour de bon ce coup-ci. Reste pas moins qu'Erebus est une formidable base de chroniques et de réflexions. J'avais été scotché par sa chronique de "Spiritual Black Dimensions", si je me souviens bien.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Article BM

Message par  le Mer 22 Fév 2006 - 18:15

J'ai enfin reçu une contribution sur le bm pour mon glossaire des styles de Metal à la fin de mon livre, je vous la fais partager...



Si l’on doit l’apparition du terme à l’album du même nom de Venom (1982), le black metal est réellement né en tant qu’entité stylistique dans la seconde moitié des années 80 sous l’égide d’une poignée de groupes de thrash metal ou de death metal aujourd’hui considérés comme les précurseurs du genre de par leur imagerie caractéristique, même si l’on ne parlait pas encore de black metal à leur sujet dès cette époque (Bathory, Hellhammer, Celtic Frost, Possessed). Jusqu’au début des années 90, de jeunes groupes issus pour la plupart du mouvement death metal norvégien (Mayhem, Darkthrone, Immortal, Burzum) clament leur appartenance au black metal et fixent les jalons techniques et éthiques qui régissent le style jusqu’à aujourd’hui : une production très crue et sans fioritures, des riffs froids privilégiant l’hostilité à l’accroche, une assise rythmique très brutale pouvant atteindre une rapidité outrancière, des vocaux hurlés et saturés. Le tout est affecté à une panoplie thématique touchant essentiellement à des notions comme la mort, la violence, la guerre, la haine, le blasphème, le satanisme, le mal d’un point de vue générique. Une caractéristique distinctive du black metal est l’usage de corpsepaints, un maquillage facial noir et blanc plus ou moins sophistiqué censé renvoyer l’image d’un corps en décomposition tout en jouant un rôle d’intimidation à l’exemple de peintures de guerre. Au cours des années, de plus en plus de groupes renoncent aux corpsepaints.



L’influence du black metal s’étend progressivement sur l’Europe et quelques groupes non Scandinaves accèdent à la reconnaissance internationale. C’est le cas par exemple de Samael (Suisse), Graveland (Pologne) ou Cradle of Filth (Grande-Bretagne). La France n’est pas en reste avec les Black Legions, un collectif de groupes radicaux dont la production limitée est aujourd’hui très recherchée par les collectionneurs (Vlad Tepes, Belketre, Mütiilation). Il est à noter qu’Osmose Productions, l’un des labels les plus anciens dans l’histoire du black metal et auquel sont associés de nombreux artistes marquants (Immortal, Enslaved, Marduk), est domicilié en France. Aux Etats-Unis, Absu est l’un des premiers groupes à même de contrer l’hégémonie des titans du death metal.



Principal foyer d’émergence du black metal, la Norvège est également l’épicentre d’une série de faits divers gravitant autour de l’Inner Circle, un cercle regroupant divers groupes de black metal norvégiens autour de dogmes intransigeants. En 1991, c’est d’abord le suicide dans des circonstances troubles du chanteur charismatique de Mayhem, Dead, qui défraye la chronique. La légende veut que le leader de Mayhem Euronymous, après avoir découvert le corps de son ami, ait prélevé des copeaux d’os afin de confectionner des colliers. Une photographie du corps sans vie de Dead sera en outre utilisée pour illustrer le bootleg de Mayhem « Dawn of the Black Hearts » (1991). Certains membres de l’Inner Circle, dont le leader de Burzum Varg Vikernes, seront ensuite poursuivis pour une série d’actions pyromanes contre des églises, notamment celle de Fantoft, entièrement incendiée le 6 juin 1992. La « série noire » de l’Inner Circle culmine et prend fin le 11 août 1993 avec le meurtre d’Euronymous, assassiné de 23 coups de couteaux par Varg Vikernes. Les raisons de l’acte de Vikernes n’ont jamais été réellement élucidées, même si les spéculations les plus fréquentes font état de différends d’ordre financier liés aux premières productions de Burzum, éditées par Deathlike Silence Productions, le label dirigé par Euronymous. Quoi qu’il en soit, ces événements et les innombrables réactions qu’ils ont suscitées vont largement contribuer à stigmatiser le black metal aux yeux du grand public comme un milieu sulfureux et dangereux, refuge d’individus psychologiquement instables et/ou affiliés à des groupuscules tendancieux.



Toujours au rayon paramusical, on ne peut occulter la dimension politique d’une partie de la scène black metal. Cette musique, de par son caractère intrinsèquement extrême, constitue pour certains artistes politiquement engagés une plateforme commode pour véhiculer des doctrines d’extrême-droite, même si celles-ci transparaissent rarement ou de manière évasive dans la musique et les textes publiés. Il s’agit davantage d’arborer – par exemple dans le logo du groupe – des signes de ralliement définissant une appartenance à un tel mouvement. De tels groupes sont souvent organisés dans des poches autoproclamées NSBM (National Socialist Black Metal) qui gèrent leurs propres réseaux de distribution, de concerts, etc. Si le phénomène reste relativement marginal, il n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis le milieu des années 90, et notamment depuis l’accès à une certaine notoriété des différentes scènes black metal d’Europe de l’Est, parmi lesquelles se recrutent l’essentiel des groupes estampillés NSBM.



Au niveau strictement musical, le second tiers des années 90 marque l’émancipation du black metal sous l’impulsion de ses leaders et la sortie de nombreux albums de référence. On observe de plus en plus clairement l’émergence de différentes directions musicales qui vont dominer l’apparition de multiples courants. Si Darkthrone et Mayhem se cantonnent longtemps à une approche disgracieuse et ultra-dépouillée culminant dans les albums respectifs « A Blaze in the Northern Sky » (1992) et « De Mysteriis Dom Sathanas » (1994), leurs compatriotes norvégiens Emperor inaugurent une voie plus mélodique intégrant des parties de claviers complexes. Leur album « In the Nightside Eclipse » (1994) et son successeur « Anthems to the Welkin at Dusk » (1997) sont unanimement considérés comme les pierres angulaires du courant black metal symphonique. Avec « Frost » (1994), Enslaved entraînent leur black metal sur un terrain épique glorifiant la mythologie nordique. On parlera de viking metal pour identifier le groupe et ses nombreux émules. Dissection croisent pour leur part la froideur du black metal et la science du riff incisif propre au death metal dans « The Somberlain » (1993) et « Storm of the Light’s Bane » (1995), albums pivots de la ramification baptisée dark metal. A la suite d’Arcturus et de leur classieux « Aspera Hiems Symfonia » (1995), quelques groupes souvent affublés du qualificatif « avant-gardistes » s’accordent des largesses vis-à-vis des canons du black metal en adoptant une écriture plus progressive (Fleurety, Ved Buens Ende) ou atmosphérique (Ulver, In The Woods…, Dornenreich). En traîtant de problématiques profondes en rapport avec la nature ou la psychologie humaine, ces groupes sont parmi les premiers à provoquer une véritable ouverture d’esprit, acceptée par les uns, contestée par les autres comme étrangère au sacro-saint esprit du black metal. Enfin certains groupes, comme Summoning avec J.R.R. Tolkien, consacrent leur œuvre entière à célébrer l’univers d’auteurs de fiction. La musique prend alors l’apparence d’une bande originale de film, les musiciens sont relégués loin derrière l’imagerie et l’atmosphère créées.



A l’orée du nouveau millénaire, l’exposition médiatique du black metal connaît un essor soudain. Deux groupes en particulier, Dimmu Borgir et Cradle of Filth, font entrer le style dans une véritable ère marketing, squattant les couvertures des magazines metal et rivalisant d’innovations coûteuses (enregistrement dans des studios prestigieux, collaboration avec des orchestres renommés) à l’époque où l’immense majorité des productions black metal dispose d’un budget plus que serré. Ces deux groupes contribuent à attiser, autant par leur imagerie grand-guignolesque que par leur musique polie et minutieusement arrangée, un clivage virulent avec les tenants de la « vieille école ». On commence à parler de « true » black metal, cristallisant les notions de pureté et d’intégrité, par opposition à un black metal ouvertement moderne et chichement produit, perçu comme une trahison.



Aujourd’hui, le black metal se caractérise par un éclectisme sans précédent, rendu possible par sa perméabilité aux influences extérieures et sa remarquable adaptabilité aux extensions musicales les plus variées. L’adjonction d’un instrument « exotique », l’exploration d’une branche thématique inédite sont souvent suffisants pour créer un nouveau sous-courant qui génère à chaque fois ses propres codes, parfois très éphémères. Le black metal se conjugue par exemple fréquemment à la sauce folklorique, permettant à chaque scène d’affirmer son identité via le patrimoine musical local – le concept de musique identitaire fait son chemin depuis que le satanisme affiché fait moins recette. La France dispose ainsi d’un solide contingent de groupes qui habillent leur black metal d’une couleur celtique prononcée (Aes Dana, Heol Telwen, Belenos), tandis que l’élément folklore fait partie intégrante de la dynastie black metal de l’ex-bloc soviétique (Nokturnal Mortum, Temnozor, Drudkh, Skyforger). A l’opposé, on parlera de black metal industriel, voire de post-black metal, pour qualifier les groupes qui font un usage décidé de l’outil électronique afin de conférer à leur musique un surplus de froideur ou un aspect futuriste/cybernétique (Diabolicum, Aborym, Funeris Nocturnum). Le black metal symphonique, quelque peu tombé en désuétude avec l’arrêt de ses fers de lance Emperor et Limbonic Art, connaît une résurgence récente par la grâce de groupes misant plus sur l’osmose guitares-claviers que sur la grandiloquence orchestrale (Kataxu, Nocternity, Hellveto). Le mouvement traditionnel ou « true » a également le vent en poupe, de plus en plus de groupes parvenant à s’extirper de l’ombre dévorante des Darkthrone et autres Burzum pour proposer une musique personnelle et aboutie (Lunar Aurora, Nehëmah, Taake, Nasheim). Dans la même veine, les Etats-Unis abritent une scène étonnemment fertile depuis l’an 2000. Des groupes comme Judas Iscariot, Xasthur, Leviathan, Wolves in the Throne Room ou Weakling – la plupart du temps des projets solos – forment un microcosme très productif qui emporte aujourd’hui de nombreux suffrages, jusqu’à bénéficier de l’acronyme distinctif USBM (US Black Metal).



Il est à noter que les groupes qui s’appuient sur les fondements historiques du style tout en développant des interprétations conceptuelles très indépendantes voire iconoclastes jouissent aujourd’hui d’un profond respect de la part de la grande majorité des amateurs de black metal. Dans cette catégorie, on peut mentionner les groupes français Blut aus Nord, dont l’album « The Work Which Transforms God » (2003) à mi-chemin entre black metal jusqu’au-boutiste et ambient décadente a marqué les esprits, et Deathspell Omega, chef de file d’une lignée de groupes très intellectualisés qui puisent dans des sources orthodoxes telles que les évangiles la matière de leur réflexion subversive.



Enfin il n’est pas rare de voir des groupes établis entreprendre une métamorphose parfois radicale de leur son ou y incorporer des éléments autrefois tabous. C’est le cas d’Enslaved, passé en l’espace d’une décennie d’un viking metal rageur à une musique cérébrale faisant appel aussi bien aux racines du black metal qu’au rock progressif et psychédélique. Dans le sillage de cette évolution couronnée d’un succès légitime, c’est le black metal dans son entier qui traverse une phase de profondes mutations remettant aux yeux de beaucoup l’essence même du style en question – certains groupes sont même désireux de se distancier de l’étiquette black metal pour esquiver toute polémique. Un temps donné pour mort du fait de la fuite en avant de ses ténors médiatiques et d’un manque de renouvellement général, le black metal pur et dur semble bel et bien en mesure de perdurer encore longtemps sur un héritage vieux de presque un quart de siècle.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Dossier metal sur le webzine cultivé www.artelio.org

Message par  le Sam 8 Avr 2006 - 12:20

En rapport avec ma thèse sur le metal et l'ouvrage "La religion metal" voici un article que j'ai rédigé dans le cadre de ma maîtrise d'histoire culturelle il y a 3 ans : http://www.artelio.org/souche.php3?id_article=1350



J'en profite par la présente pour vous conseiller www.artelio.org un site culturel impressionnant parmi l'offre culturelle sur le net (jadis fondé par un groupe de potes de sciences po dont Florian Zeller, écrivain espoir - chroniqueur chez PPDA pour la petite histoire).



Mon article s'intègre dans un dossier sur le metal qui m'a semblé réfléchi et original.



N'hésitez pas à me donner vos avis sur mon article sur le black metal. Il sera repris en profondeur pour ma thèse car je le trouve bancal aujourd'hui. Il sera étoffé sur le plan des références anthropologiques et asséché sur le plan de la tonalité scientifique que j'avais un peu manquée d'obtenir en maîtrise.



Merci de vos réactions argumentées qui me seront fort utiles pour finaliser ma thèse (dont la soutenance est prévue à la fin de l'année) et bonnes lectures sur www.artelio.org.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Sam 8 Avr 2006 - 17:24

Il y a quelques problèmes qui sont assez gros je trouve :



- dans la première partie sur Tolkien, tu cites Summoning (forcément) mais tes propos expliquent que les musiciens dans le black se trompent sur l'oeuvre de Tolkien et qu'ils sont dans l'erreur car que tu associes black metal avec satanisme.

Problème : le satanisme dans Summoning n'est pas vraiment présent. Donc je ne vois pas le problème pour un musicien de black metal dans son inspiration venant de Tolkien quand il ne mélange pas cela avce du satanisme, ce qui je pense est la plupart du temps le cas.

En gros j'ai l'impresion que tu veux montrer que les gens cultivés (vraiment en plus hein :D), eux, savent que Tolkien est lié au christianisme d'une manière forte mais les blackists sont dans l'erreur en l'associant au black metal. Or soit tu cites le mauvais exemple avec Summoning, les musiciens de black n'associent pas Tolkien et satanisme, ils se contentent d'y puiser de l'inspiration et ta première partie frappe un peu dans le vide. C'est ce que je trouve en tous cas, pour moi c'est une partie sur Tolkien et non sur le black metal, bref un peu hs surtout que ce n'est pas l'inspiration principale du black metal.



- tu commences ta conclusion (depuis quand on annonce une conclusion par ''Conclusion'' en gras comme titre ? ... c'est maladroit je trouve) par :
Les imaginaires satanique, néo-païen et fantastique forment la plus grande partie de l’imaginaire du black metal international, tout comme pour le black français.

Or tu ne parles pas du néo-paganisme, ni du paganisme dans ton article. Tu en parles juste un pen ensuite dans ta conclusion, ma prof de français te dirais : une conclusion est censée reprendre le développement effectué dans le devoir, ce n'est pas la dernière partie du développement.

En plus de a les exemples n'ont pas vraiment leurs place dans une conclusion qui est un peu censée récapituler ce que tu as développé auparavant et ouvrir ou non une autre piste de réflexion.



Sinon c'est un article dépassé, surfacique et qui semble basé sur les inspirations du black (gothic ... gothique pardon) mais qui parle plus de celles-ci que du black metal. En plus de ça tu te contentes vraiment de prendre des exemples classiques (tu parles de Lovecraf en partant de COF sans parler de Cthulhu Dawn mais plutôt du double cd best off/live, tu ne parles pas d'Arkham, ... quel intérêt de citer Lovecraft dans ce cas là ?).



Voila, fallait pas demander un avis à quelqu'un qui n'a pas eu la note qu'il voulait à sa dernière dissertation.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Lun 10 Avr 2006 - 8:59

Plusieurs remarques : tout d'abord, Amon Amarth n'est pas un groupe de BM.



Ensuite, et de plus grande importance, je ne me souviens pas avoir lu que Tolkien considérait le SdA comme une "allégorie chrétienne".



L’allégorie est en effet un procédé que Tolkien "déteste cordialement" : une vision subjective des faits ne doit pas être racontée travestie derrière des personnages merveilleux ou mythiques qui auraient pour but d’en cacher justement le caractère subjectif et permettraient de déformer le problème par le biais d’une correspondance imparfaite. À l’allégorie, Tolkien préfère "l’applicabilité", qui est le mode des contes de fées et qui laisse au lecteur la possibilité de tirer des thèmes et des personnages du récit des enseignements applicables à sa propre vie, chacun étant libre de faire la lecture qu’il souhaite. Comme il le note dans la préface de la seconde édition du Seigneur des Anneaux, "l’une réside dans la liberté du lecteur, l’autre dans la domination intentionnelle de l’auteur."



A mon sens, cela est valable aussi bien pour l'allégorie chrétienne que pour celle qui voulait faire du SdA une vision imagée de la seconde guerre mondiale (Sauron représentant Hitler, l'anneau étant la bombe atomique).



A titre d'exemple, Tolkien détestait le Monde de Narnia de son ami C.S. Lewis. Quand Lewis lui fit lire ses chroniques de Narnia, Tolkien y repèra instantanément l'allégorie chrétienne. Sa haine farouche de l'allégorie, qu'il trouve contestable d'un point de vue éthique (on cache le message que l'on veut faire passer) et dangereuse d'un point de vue littéraire (les allégories donnent rarement de bons textes...) contibua sans nul doute à leur brouille. Je vois mal Tolkien reprocher à son ami ce qu'il aurait lui-même tenté de faire dans sa propre oeuvre.



Si donc, "comme l’expliquent et le développent les exégètes, le royaume créé par Tolkien est une vaste et complexe allégorie chrétienne", ce sont eux qui n'ont pas compris grand chose à ce que Tolkien voulait avant tout être une mythologie donc par essence quelque chose de pré-chrétien.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Lun 10 Avr 2006 - 13:49

Je m'appuie pour démontrer mon propos sur des études d'universitaires comme le livre d'Irène Fernandez par exemple ou bien d'autres. PTL pourrait aussi justifier la symbolique chrétienne cachée. Je ne parle pas d'allégorie mais de symbolique chrétienne ce qui n'est pas la même chose.



Summoning aliène le monde de Tolkien rien qu'en apposant sur leur cover leur logo avec le pentagramme inversé synonyme de satanisme. Cela date de Lugburz et après ils n'ont pas voulu changer semble t-il cf. l'interview sur ce site.

Mais j'ai maintenant des pistes pour retravailler cette petite sous partie de ma thèse dont je n'étais pas du tout satisfait.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Lun 10 Avr 2006 - 14:42

Ehjeh a écrit:Je ne parle pas d'allégorie mais de symbolique chrétienne ce qui n'est pas la même chose.

Moi je lis :"le royaume créé par Tolkien est une vaste et complexe allégorie chrétienne."



Et j'y oppose : "Mais je déteste cordialement l’allégorie dans toutes ses manifestations, et l’ai toujours détesté, depuis que je suis devenu assez âgé et méfiant pour détecter sa présence. Je préfère de loin l’Histoire, vraie ou feinte, avec son applicabilité variable suivant la pensée et l’expérience des lecteurs. Je pense que beaucoup confondent applicabilité et allégorie, or l’une réside dans la liberté du lecteur et l’autre dans la domination voulue par l’auteur." Avant-propos de l’édition originale du Seigneur des Anneaux.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Lun 10 Avr 2006 - 17:16

Au temps pour moi ok. Les mots ont leur importance ici. Il résulte qu'on ne peut nier l'assise chrétienne du Seigneur des Anneaux. Ceci est un fait démontré par maints et maints universitaires. La nuance est importante cependant.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Mar 11 Avr 2006 - 8:00

Ehjeh a écrit:Au temps pour moi ok. Les mots ont leur importance ici. Il résulte qu'on ne peut nier l'assise chrétienne du Seigneur des Anneaux. Ceci est un fait démontré par maints et maints universitaires. La nuance est importante cependant.

Je suis d'accord pour ce qui est de l'assise (qui est indéniable et avoué par l'auteur lui-même) mais pas pour l'allégorie qui reviendrait à diminuer la portée universelle de l'oeuvre et surtout à occulter une grande partie des influences diverses qui la composent.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Jeu 13 Avr 2006 - 17:51

Il est impossible de nier l'assise catholique dans la rédaction du SdA. La Bible tout comme les sagas islandaises ont inspiré Tolkien et apposer le symbole par excellence du satanisme (le pentagramme inversé de Summoning) sur le monde de Tolkien revient à l'aliéner dans le sens où le message de fond de l'auteur était totalement opposé. Même le côté sombre du SdA n'a rien à voir avec le satanisme (encore faut-il bien sûr connaître la définition du satanisme). Tolkien doit se retourner dans sa tombe.



Il ne s'agit pas de considérer la liberté de leur propre interprétation ici. Quand une "interprétation" revient à l'inverse du message initial de l'auteur, cela s'appelle une aliénation, un contresens en littérature comparée.



Idem, ils se disent non religieux et contre le satanisme dans leurs interviews hors le pentagramme inversé (étendard symbolique de la première organisation sataniste religieuse : La Church Of Satan de Lavey) les rallie toujours au satanisme ce qui explique pourquoi à chaque fois le même paradoxe est relevé par les intervieweurs :



www.mz.art.pl/interviews/summoning.htm+interview+Summoning+pentagram&
hl=fr&
gl=fr&
ct=clnk&
cd=1">www.mz.art.pl/interviews/summoning.htm+interview+Summoning+pentagram&" target="_blank" rel="nofollow">http://66.249.93.104/search?q=cache:XFfW3757P-0J:www.mz.art.pl/interviews/summoning.htm+interview+Summoning+pentagram&
hl=fr&
gl=fr&
ct=clnk&
cd=1


http://66.249.93.104/search?q=cache:Q82S1tsk3owJ:the.stronghold.online.fr/eng/inter0_part1.htm+interview+Summoning+pentagram&
hl=fr&
gl=fr&
ct=clnk&
cd=3


http://www.postchrist.com/black_metal/lire_interview.php?id_interview=11

et d'autres....



Summoning est un groupe très paradoxal et en cela ils représentent bien le BM, un style fondamentalement aporétique.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par Necrowarrior le Jeu 13 Avr 2006 - 17:59

Ce à quoi Summoining fait référence, c'est plus, à mon avis, au monde et à la mythologie du seigneur des anneaux, qu'à l'histoire et sa morale instrinsèque... bref le pentagrame est sans doute un peu décalé dans leur logo, mais n'est pas une aliénation.
Necrowarrior
Necrowarrior
Légat de légion
Légat de légion


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Ven 14 Avr 2006 - 8:25

@Necrowarrior a écrit:Ce à quoi Summoining fait référence, c'est plus, à mon avis, au monde et à la mythologie du seigneur des anneaux, qu'à l'histoire et sa morale instrinsèque... bref le pentagrame est sans doute un peu décalé dans leur logo, mais n'est pas une aliénation.

Oui d'autant qu'on ne trouve aucune trace dans leur oeuvre d'une quelconque référence satanique.

Ce n'est pas parce que Silenius a jadis fait partie d'Abigor que les influences de ce dernier se sont insinuées dans Summoning.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Ven 14 Avr 2006 - 19:51

Si le bm s'est intéressé à Tolkien, ce n'est nullement dans une optique chrétienne et pour certaines formes de métaphores chrétiennes qui pourraient se retrouver chez l'écrivain. Il est évident que si des références plus ou moins implicites à des cocnepts chrétiens se retrouvent dans les oeuvres de Tolkien, c'est l'univers épique qui a attiré le bm, justement car cet univers est une des sources d'inspirations du black, de ces concepteurs et de ses fans...



Après, le pentacle du logo de Summoning est sans doute une marque de leur appartenance, du moins leurs origines avouées, au bm.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Ven 14 Avr 2006 - 20:45

Chalut !



j'ai lu l'article et j'ai pas tout compris ! löl !



Euh, d'abord, Irène Fernandez, c'est pas une sociologue qui a écrit un bouquin sur Tolkien au moment où est sorti le film ? si c'est elle j'avais vu une interview à la télé, elle puait l'exploitation, le bon filon pour se faire de la thune sur un bouquin dont je suis pas sûr qu'elle ait lu... Elle ne basait son argumentation que sur un aspect judéo-chrétien du livre sans parler à un seul moment des influences païennes... Ca m'a paru très louche !



Je suis déçu, Summoning est cité comme exemple maître, mais il ne semble pas y avoir eu d'entretien avec le mec du groupe, ou de propos tirés d'interviews !!!! Donc on sait pas trop s'il pense ça ou si c'est juste toi qui pense ça !!!! Désolé pour le groupe Balrog, mais il est franchement pas assez connu pour représenter réellement la black metal influencée par Tolkien !



de même, je trouve pas que Darvulia soit inspiré vampirisme !!!! à part le nom... ça revient à dire que Bathory fait de la black metal vampirique ! löl !



enfin pour finir, dommage pour le chapeau de l'article, c'est bien de trouver une accroche, mais faut pas mentir !!! "il est reconnu entre mille comme le précurseur des livres d’héroïc fantasy" c'est pas vrai !!!!!!!! l'heroic fantasy est née dans les années 30 au travers d'auteurs comme Howard, Burroughs, Ashton Smith, Merritt ! Tolkien c'est 1950, pas avant !!! et c'est de la Fantasy, pas de l'heroic fantasy !!!

Je pense pas que parmi l'élite d'Artelio il y ait des grossiers, fans d'heroic fantasy pour relever, mais bon, par souci de véracité....
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Sam 15 Avr 2006 - 11:52

Je suis déçu, Summoning est cité comme exemple maître, mais il ne semble pas y avoir eu d'entretien avec le mec du groupe, ou de propos tirés d'interviews !!!! Donc on sait pas trop s'il pense ça ou si c'est juste toi qui pense ça !!!! Désolé pour le groupe Balrog, mais il est franchement pas assez connu pour représenter réellement la black metal influencée par Tolkien !

Ah? Et qui est plus connu que lui pour représenter Tolkien dans le monde bm alors?

Pour info: [url]http://www.postchrist.com/black_metal/lire_interview.php?id_interview=11[/url]


c'est de la Fantasy, pas de l'heroic fantasy !!!

Je suis assez d'accord jusque là avec toi: quelle différence fais-tu entre ces deux termes?
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Sam 15 Avr 2006 - 12:22

je parlais du groupe Balrog !

ah löl ! j'avais pas vu cette interview de Summoning, et comme y avait pas de citation de Silenius et Protector, j'en suis arrivé à cette conclusion !



pour la différence entre heroic et "simple" fantasy, il suffit de lire Tarzan, Conan, Kothar, Thongor, Elric, et on voit la différence !!! L'heroic fantasy est plus "adulte" et moins ancrée dans le conte de fées ! Exit les gentils elfes, les nains sympas et les hobbits qui se font des câlins ! Les Chants de la Mallorée puisent leur inspiration dans le monde de Tolkien, et c'est pas de l'heroic fantasy, c'est de la fantasy tout court ! Pas lu Narnia (pas écouté non plus löl !) mais je peux le mettre directement dans la catégorie Fantasy avec le SDA et Le Ponant !

Par contre le Silmarillon, je le classerais même pas en Fantasy, à cause de son côté limite biblique et légendaire/cycle arthurien, qui le met dans une catégorie encore autre !
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Mer 19 Avr 2006 - 11:31

Mouais, en gros, quand t'aimes c'est de l'heroic, sinon c'est de la fantasy de bas étage...



La fantasy c'est simplement un monde crée par l'imaginaire de l'homme, partiellement ou non, heroic ça signifie que tu colles une connotation épique à ce monde. C'est tout.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Mer 19 Avr 2006 - 20:32

non non, j'ai beaucoup aimé le SDA, mais le film me fait tendre à le déprécier !!! Enfin surtout le marketing derrière.

Et j'aime bien les chants de la Mallorée aussi, même s'il y a quand même pas mal de remplissage...



après, ça m'empêche pas d'être critique non plus.



Mais je crois que la grande différence entre la fantasy et l'héroic fantasy, c'est le public visé.

Ca reste du pinaillage finalement, mais bon, mettre Conan et Bilbon dans le même sac, ça me fait un peu mal...



Le "Tolkien, précurseur de l'heroic fantasy" me reste quand même en travers de la gorge quoiqu'il en soit.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Jeu 20 Avr 2006 - 12:10

mettre Conan et Bilbon dans le même sac, ça me fait un peu mal...

Il faut savoir sortir de la morale et de sa passion pour juger clairement les choses parfois. ;
)
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty autres forums?

Message par  le Dim 11 Juin 2006 - 22:39

Etes-vous sur un autre forum?

En affectionnez vous un particulierement?

Et bien, dites le nous ici !



Moi, je suis sur un autre forum : [url]http://metaltime.cultureforum.net/index.forum[/url]et sur la 2eme version (encore toute recente et pas terminée) : [url]http://metaltime.hollinae.com/forum/index.php[/url]

C'est un forum un peu "entre potes" où rêgne une assez bonen ambiance dans l'enssemble...sauf avec un admin qui me supporte pas à cause du Black...

J'aime bien, malgès tout, ce forum car il est assez divertissant et riche...mais ne cherchez pas trop le sérieux ici non plus...
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Dim 11 Juin 2006 - 23:31

Je suis sur:

Metalliens <
j'aime pas du tout

VS <
j'aime pas non plus

TMZ <
mon preferé

Cryptic Madness <
je regarde juste les post

Todestrieb <
excelent forum

la TL <
rien a dire trop secret
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par  le Dim 11 Juin 2006 - 23:49

- Imm3moria, collectif Metal régional qui s'est bien développé,





- Lords of Winter, surtout pour leurs chroniques intéressantes et bien rédigées, qui me permettent de découvrir des nouveaux groupes, notamment en pagan BM,



- Metalliens, pour les annonces de concerts/nouvelles



et un ou deux autres plus UG, auxquels je ne participe que très peu, mais où je lis toutes les news.



edit[url]http://www.imm3moria.org[/url]

(metalliens et LOW ont été cités ci-dessous)


Dernière édition par 1 le Lun 12 Juin 2006 - 0:20, édité 1 fois
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL - Page 2 Empty Re: Fanzines / Webzines / Sites BLACK METAL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum