[Auteur] Sade

Aller en bas

[Auteur] Sade Empty [Auteur] Sade

Message par Baalberith le Jeu 28 Fév 2008 - 10:54

Certains fans de MF le savent peut-être déjà, je suis un grand fan du marquis. Je viens de choper en version Word (enfin j'ai compilé) la quasi intégralité de ses contes et "nouvelles" et je suis en train de compiler les 4 versions de Justine, dont deux moins connues et plus extrêmes que les deux plus connus...



Si ça intéresse quelqu'un, vous m'écrivez un mail à baalberith@postchrist.com



PS: comme c'est tombé dans le domaine public, je pense les mettre de toute façon en téléchargement sur le site dans la section littérature dès que la nouvelle version sera online. Donc n'hésitez pas à me le rappeler au cas où j'oublierai.
avatar
Baalberith
Princeps Romanorum
Princeps Romanorum

Messages : 6024
Date d'inscription : 30/03/2004

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: [Auteur] Sade

Message par Nepenthes le Jeu 28 Fév 2008 - 10:57

Ah oui, c'est intéressant ;
)




Sinon, concernant le Divin Marquis, il faut quand même avouer que ses écrits sont d'une qualité assez hétérogène...



Par exemple, j'ai trouvé Les 120 journées de Sodome particulièrement inintéressantes.



En revanche, La philosophie dans le boudoir est un petit livre assez intéressant, avec notamment une tentative de "théorisation" du libertinage tout à fait passionnante.





D'ailleurs, ma signature est une citation de Sade
Nepenthes
Nepenthes
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4487
Date d'inscription : 20/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par  le Lun 27 Avr 2009 - 0:25

J'ai été un peu déçu par la philosophie dans le boudoir... En fait, après m'être éclaté pendant les premières pages, une foi arrivé dans le « mou » du bouquin, j'ai eu l'impression que le pauvre marquis répétait les même choses inlassablement, du coup il m'est tombé des mains. Enfin bref c'était l'année dernière, il faudrait que je m'y remette.

Sinon, je suis tombé un jour sur une édition du « dialogue entre un prêtre et un moribond », dans une collection complètement obscure. Un vrai minuscule bouquin sortit de nulle part, qui a donc forcément suscité mon intérêt. D'autant plus que son histoire est terrible: il aurait été écrit lors du séjours du marquis à la bastille, mais le manuscrit à été publié pour la première foi en 1929! Toute ces circonstances ont fait de la lecture de ces quelques pages un réel délice. Pour résumer en gros le contenu, un athée moribond se confesse à un prêtre stupide, et rien que la fin vaut le détour!
avatar


Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Deugmartre le Lun 27 Avr 2009 - 10:28

"théorisation" du libertinage


Tentative qu'essayent tout les débauchés (cf les nobles romains qui se disaient Epicurien pour justifier leur faiblesse d'esprit et leur abandon dans la luxure et le luxe. C'est d'ailleurs à cause de ces pignoufs que tout le monde crois qu'un Epicurien vit de baise de bouffe et de débauche...). "Je suis pas débauché mais philosophe" huhu... Et ceux de notre époque c'est encore plus minable...





N'écoutez pas ses paroles d'insensé!
Deugmartre
Deugmartre
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 2535
Date d'inscription : 28/06/2004

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Nepenthes le Lun 27 Avr 2009 - 10:35

@Deugmartre a écrit:
"théorisation" du libertinage


Tentative qu'essayent tout les débauchés (cf les nobles romains qui se disaient Epicurien pour justifier leur faiblesse d'esprit et leur abandon dans la luxure et le luxe. C'est d'ailleurs à cause de ces pignoufs que tout le monde crois qu'un Epicurien vit de baise de bouffe et de débauche...). "Je suis pas débauché mais philosophe" huhu... Et ceux de notre époque c'est encore plus minable...





N'écoutez pas ses paroles d'insensé!


Je ne cautionne pas spécialement cette "théorisation" faite par Sade.

Simplement, je la trouve intéressante, et je trouve que cela rend la "Philosophie dans le boudoir", un livre nettement plus intéressant que les 120 journées de Sodome qui ne sont qu'une succession de scènes pornographiques, sans réflexion, et je pourrais même dire sans talent littéraire.
Nepenthes
Nepenthes
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4487
Date d'inscription : 20/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Deugmartre le Lun 27 Avr 2009 - 10:38

Oui, je faisait juste mon vieux Stoïcien réac ;
)
.
Deugmartre
Deugmartre
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 2535
Date d'inscription : 28/06/2004

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Baalberith le Lun 27 Avr 2009 - 14:10

Je ne cautionne pas spécialement cette "théorisation" faite par Sade.

Simplement, je la trouve intéressante, et je trouve que cela rend la "Philosophie dans le boudoir", un livre nettement plus intéressant que les 120 journées de Sodome qui ne sont qu'une succession de scènes pornographiques, sans réflexion, et je pourrais même dire sans talent littéraire.

J'abonde entièrement dans ton sens s'il n'y avait pas le dernier passage que j'ai souligné. Les 120 jours reste une oeuvre d'une qualité littéraire certaine et ce n'est pas moi qui le dis! Maintenant, rien à voir avec la Philosophie dans le boudoir, le contexte d'écriture est d'ailleurs bien différent, le support aussi!
avatar
Baalberith
Princeps Romanorum
Princeps Romanorum

Messages : 6024
Date d'inscription : 30/03/2004

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Nepenthes le Lun 27 Avr 2009 - 14:22

@Baalberith a écrit:
Je ne cautionne pas spécialement cette "théorisation" faite par Sade.

Simplement, je la trouve intéressante, et je trouve que cela rend la "Philosophie dans le boudoir", un livre nettement plus intéressant que les 120 journées de Sodome qui ne sont qu'une succession de scènes pornographiques, sans réflexion, et je pourrais même dire sans talent littéraire.

J'abonde entièrement dans ton sens s'il n'y avait pas le dernier passage que j'ai souligné. Les 120 jours reste une oeuvre d'une qualité littéraire certaine et ce n'est pas moi qui le dis! Maintenant, rien à voir avec la Philosophie dans le boudoir, le contexte d'écriture est d'ailleurs bien différent, le support aussi!


Tu remarqueras que j'ai utilisé le conditionnel, ce qui rend mon affirmation sur l'absence de talent littéraire moins péremptoire que si j'avais utilisé le présent ;
)




Très honnêtement, les 120 journées m'ont à ce point gonflé que je ne les ai pas lues en entier, d'ailleurs, je me demande comment on peut lire un tel pavé entièrement... c'est intéressant de survoler pour voir les choses, toutes plus atroces les unes que les autres, qu'il peut imaginer (la fin sur la mise à mort des "victimes" est assez impressionnante au niveau de l'imagination morbide...), mais tout lire in extenso, non, vraiment, c'est trop...

Et il me semble qu'avec un tel thème et une telle imagination, s'il avait eu le talent littéraire, ce livre aurait pu être un ouvrage remarquable, qu'on aurait pu ne pas vouloir quitter...



En fait, il y a un vrai problème de construction dans son livre ;
tout est beaucoup trop répétitif, beaucoup trop prévisible, une fois qu'on a compris le principe... Autrement dit, il faudrait le même livre, mais amputé des 3/4, voire plus.

Et là peut-être, on se rendrait compte du talent littéraire.

Mais là, non, c'est une véritable indigestion...

Et je dis ça alors pourtant que je suis plutôt amateur de pavés en règle générale (2666, Les bienveillantes, Zone, etc...).

Mais les pavés indigestes, non !
Nepenthes
Nepenthes
PostChrétien
PostChrétien

Messages : 4487
Date d'inscription : 20/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Septon le Lun 27 Avr 2009 - 15:19

@Baalberith a écrit:Certains fans de MF le savent peut-être déjà...




Mylène Farmer ? :mrgreen:
Septon
Septon
Légat de légion
Légat de légion

Messages : 2396
Date d'inscription : 22/05/2004

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par Baalberith le Lun 27 Avr 2009 - 17:50

En fait, il y a un vrai problème de construction dans son livre ;
tout est beaucoup trop répétitif, beaucoup trop prévisible, une fois qu'on a compris le principe... Autrement dit, il faudrait le même livre, mais amputé des 3/4, voire plus.

Et là peut-être, on se rendrait compte du talent littéraire.

Alors en fait tout s'explique quand on connaît l'histoire de cette oeuvre: le marquis l'a composé en prison, à la Bastille, sur du papier de mauvaise qualité qu'il a chopé dans un coin et qu'il a relié feuille par feuille par le coin supérieur à la manière des anciens parchemins. Ce qu'il a eu le temps de rédiger n'est que le quart de l'oeuvre, rédaction qui n'était qu'un qu'un premier essai non retouché, le reste est resté sous forme de plan. Il a dû gagner de la place dans sa rédaction tout en voulant pondre là le plus ignoble des écrits. Bref, tout cela n'excuse rien et ne remet pas en cause la critique que l'on peut faire de cette oeuvre d'un point de vue littéraire, mais elle explique. Après, la critique littéraire n'est pas du tout ma spécialité, mais de source sérieuse (universitaires en l'occurrence), la qualité de l'oeuvre n'est pas à mettre en doute, ce qui a poussé depuis 1969 si je ne m'abuse, à mettre cette oeuvre en accès libre malgré son contenu...
avatar
Baalberith
Princeps Romanorum
Princeps Romanorum

Messages : 6024
Date d'inscription : 30/03/2004

Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: Sade

Message par  le Lun 27 Avr 2009 - 18:04

Eh ben. Si les sources sérieuses car universitaires ressemblent à ce qu'on trouve dans les filières littéraires des lycées, ça me donne envie de lire autre chose.
avatar


Revenir en haut Aller en bas

[Auteur] Sade Empty Re: [Auteur] Sade

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum